Questa voce è stata pubblicata in N46 - La musique, le groupe et l’inconscient. Contrassegna il permalink.

Musique pour une peinture

Pablo Picasso, 1921, Trois Musiciens.
Three Musicians
Huile sur toile 200.7 x 222.9 cm
The Museum of Modern Art, New York.

Federico Dazzi, Musique pour une peinture, Rome, 2020.

Deux versions des Trois Musiciens existent, qui résument l’expérience et les conquêtes du cubisme dans l’œuvre de Picasso. Elles ont été peintes la même année et représentent les trois personnages de la Commedia dell’arte: à gauche d’un espace dénudé et ressemblant à une boîte, un Pierrot masqué joue de la clarinette. À droite, un moine chantant tient des partitions (ou bien il s’agirait de Pantalone, troisième personnage de la Comédie de l’art). Et au centre, grattant une guitare, il y a un Arlequin, motif de l’autoportrait chez Picasso. Le fond sombre et la grande taille de l’œuvre font des musiciens un trio solennel, qui est supposé représenter le trio d’amis artistiques (avec les deux poètes Guillaume Apollinaire et Max Jacob). La composition est complexe et peut ressembler pour sa technique du collage à un puzzle. Elle appartient bien au cubisme synthétique avec ses à-plats de couleur sans ombres rappelant les papiers découpées et collées par lesquelles le style a commencé. Les formes qui se chevauchent au centre, où les teintes les plus claires sont concentrés, créent une aura profonde de ténèbres entoure un centre plus lumineux.

Condividi questo articolo